Barcarolle (2022)
Jean-Philippe Collard

4min   |   Julien Hanck
Julien Hanck (director)
Safran Lecuivre (DOP)
Arpeggio Films
La Dolce Volta

N’entre pas qui veut dans le monde raffiné, discret et secret des Barcarolles de Gabriel Fauré.  L’histoire de ce nouvel enregistrement, et donc de ce nouveau film, est peu banale : en écoutant la radio en voiture, Jean-Philippe Collard tombe sur un pianiste jouant la Première Barcarolle. Il juge l’interprétation impossible et déteste les constants changements de tempos du pianiste, jusqu’au moment où le présentateur annonce qu’il s’agit de son propre enregistrement de 1970… Consterné par ce qu’il venait d’entendre, il comprend qu’il doit remettre le cycle sur le métier et en proposer une nouvelle mouture. Cinquante ans tout pile après son premier enregistrement, sa vision des Barcarolles et de la Ballade, dans la version pour piano seul, s’est épurée, allant à l’essentiel.
Nous avons choisi d'évoquer en image cette ré-exploration musicale avec la découverte par le pianiste d'un lieu magique, caché dans les replis de la côté de Granit rose.